Juges de la Pontiac GTO 1971 – Twin Peeks

Une paire de sosies de 71 juges

Voir les 7 photosScotty LachenauerwriterThe Authorphotographer14 mai 2014

Bob Schweitzer a un faible pour les GTO. Il voit juste un poncho plein de puissance et sa vision devient floue. Avant qu’il ne s’en rende compte, la bête à quatre roues se retrouve dans son garage et il ne se souvient plus du tout comment elle s’y est retrouvée. C’est une maladie que beaucoup d’entre nous paieraient pour l’avoir.

Lorsque vous lui demandez pourquoi il a un garage étendu rempli de Gran Turismo® Omologatos haut de gamme, vous obtenez de sa part une rhétorique assez basique. Au début, nous avons pensé qu’il nous dirait “Le premier m’a suivi chez moi”, ou le classique “Il m’a trouvé”. Je ne l’ai pas trouvé”. Eh bien, le premier pourrait être vrai, car cela nous est arrivé à tous au moins une fois dans notre vie, mais jamais avec quelque chose d’aussi doux qu’un de ces Ponchos. Bob nous dit qu’à chaque achat “le prix était juste”. Nous nous sommes donc assis avec lui et avons écouté l’histoire (ou plutôt les histoires ?) de ses deux hardtops Lucerne Blue Judge de 71, très rares.

Bob vient d’une famille de Poncho, et a marqué son premier exemple de la fière marque GM dès le lycée. Une Sunbird 76 à quatre vitesses n’est pas ce qu’on pourrait appeler une voiture musclée, mais l’amateur de voitures au visage frais était globalement satisfait de sa conduite semi-sportive et de son allure dès le départ. C’est avec cet achat qu’il a décidé de se lancer dans une quête pour se constituer un petit arsenal de Pontiac.

Il a rapidement encaissé et s’est fait faire sa première chevauchée musclée : une GTO 69, douce et dépouillée. La Chèvre, qui n’avait que peu d’options, était exactement ce que le médecin lui avait prescrit, et lui a donné un avant-goût du pouvoir pour lequel les Ponchos sont connus. Et voilà que 30 ans plus tard, cette chevauchée inspirante occupe toujours une place non seulement dans le cœur de Bob, mais aussi dans son garage.

Avance rapide de quelques années. Bob construit un garage à la ferme assez grand pour abriter sa famille grandissante de muscle Pontiac. Tous les styles de voitures vont et viennent, mais l’amour pour les GTO est omniprésent. Les Ponchos de toutes les années restent dans la maison familiale, mais sa Pontiac 69 est là pour le long terme.

Articolo molto interessante
1941 Coupe Willys - Bleu glacé

Mais au moment du passage à l’an 2000, les choses commencent à devenir folles au dortoir de Bob à la GTO.

Au printemps 2000, Bob a espionné un Carousel Red Judge de 69 à quatre vitesses en vente dans le journal local. Il n’avait jamais possédé de chèvre avec l’option Juge, mais avait toujours été intéressé à en obtenir une. Il a appelé le numéro de téléphone deux fois, espérant que le véhicule était toujours à vendre. Finalement, trois jours plus tard, le propriétaire lui a répondu. Le vendeur a commencé à lui décrire le trajet par téléphone et Bob a vite compris qu’il connaissait la voiture pour l’avoir vue à un salon automobile local. Un marché a été conclu sur place.

Ensuite, un Polar White 70 s’est rendu à la ferme de Bob, où les chèvres sont de plus en plus nombreuses. C’était une GTO qu’il avait espionnée, garée sur une propriété visible depuis la route. Avec le temps, Bob s’est énervé et a voulu savoir si la voiture était à vendre car elle n’avait jamais bougé de son emplacement de parking. Elle avait les rayures et les inscriptions, mais il n’était pas sûr qu’il s’agissait d’une vraie Juge. Il a finalement réussi à joindre le propriétaire qui lui a dit que la GTO appartenait à son fils.

Après des semaines d’attente, il a reçu un appel du jeune propriétaire. Le poncho était définitivement à vendre. Il est intéressant de noter que le prix demandé était bas, même pour une GTO de base. Juge ou non, Bob a appuyé sur la gâchette pour conclure l’affaire. Ce n’est que des mois plus tard qu’il a reçu la documentation de PHS indiquant que ces rayures et ces callouts étaient la vraie affaire.

Comme il possédait un juge de 69 et un de 70, Bob voulait terminer la trilogie et trouver une douce de 71. Comme moins de 400 de ces manèges ont été faits, il s’est dit que ce serait le plus difficile de tous. Il a consulté les sites web locaux et a demandé des annonces pour les prochains mois. En décembre 2002, il a placé une annonce sur un forum GTO et a été rapidement contacté par le propriétaire de la première voiture qui ferait partie de sa paire de Lucerne Blue Judges, la voiture à quatre vitesses à toit en vinyle.

Articolo molto interessante
Le Beale Street Car Show, HOT ROD Power Tour 2015

Voir les 7 photos

Elle était en vente dans le sud-est, une voiture restaurée par un cadre. Outre le fait qu’elle avait les mauvaises rayures sur les côtés, c’était un travail de très haut niveau. Bob a fait une offre dessus, et après quelques négociations, ce troisième juge était sur le chemin du retour à son repaire.

De retour chez lui, Bob a enlevé les rayures et a poncé le véhicule. Il a trouvé les rayures correctes, ce qui a permis de terminer le nettoyage de l’extérieur du véhicule. Il l’a ensuite placé sur le monte-charge de son atelier et a minutieusement détaillé le dessous du véhicule pour en montrer les caractéristiques. La Lucy n°1, comme nous l’appelons maintenant, était immaculée à l’intérieur et à l’extérieur. Il s’est avéré que cette GTO était une ancienne voiture de course appartenant à trois frères. Utilisée avec parcimonie, elle avait conservé une grande partie de sa tôle d’origine et son groupe motopropulseur complet d’origine. C’était un grand succès.

En juillet 2003, Bob a espionné un Juge de 71 fraîchement restauré dans Hemmings . Il était également baigné dans du bleu de Lucerne et proposé à un prix très raisonnable. Contrairement à Lucy No. 1, ce modèle de 71 était un exemple de faible option, sans dessus en vinyle, et possédant un automatique entre les sièges.

Bob a appelé le propriétaire, a organisé une réunion et s’est jeté sur lui. Il est allé l’examiner le lendemain soir, a fait une bonne offre, a laissé un dépôt et est rentré chez lui avec joie pour se préparer à récupérer le lendemain ce que nous appelons Lucy No. 2.

Le lendemain matin, Bob a appelé le vendeur pour lui faire savoir qu’il était en route pour aller chercher Le Juge. Le propriétaire, cependant, avait reçu une meilleure offre et se retirait de l’affaire. Bob a gardé son calme.

“Je lui ai expliqué que nous avions conclu un accord, et que la chose à faire serait de le respecter.”

Sur ce, le propriétaire lui a dit qu’il le rappellerait tout de suite. Lorsqu’il a rappelé, il a dit à Bob qu’il était dans son droit et que sa femme était d’accord pour qu’il honore le marché. Bob est monté sur son cheval et s’est rendu sur place pronto avant que d’autres problèmes ne surviennent.

Articolo molto interessante
1966 Chevy Chevelle 300 - Vanilla Spice

De retour au garage GTO de Bob, Lucy No. 2 a été examinée une fois de plus et les travaux ont commencé pour ramener cette chèvre du deuxième jour au stock. Les Cragars populaires du jour et les ressorts de rechange ont été retirés, et les Rally II 14×6 pouces d’origine et les ressorts d’origine ont été boulonnés.

Lucy No. 2 a été vendue neuve en Californie et a vécu une vie de luxe en Arizona. La voiture n’a jamais été pourrie, bien que le dernier propriétaire l’ait repeinte. Elle n’avait besoin que d’un polissage pour que sa peau Lucerne Blue brille comme si elle était neuve. Le moteur et la transmission ont été refaits à neuf, de sorte que cette chèvre était prête à prendre la route avec seulement un week-end de travail.

Les deux juges sont désormais installés en permanence dans le garage Schweitzer, car Bob n’a pas l’intention de s’en séparer. Et ils sont en bonne compagnie avec ses autres chèvres : le modèle Polar White de 1970 et une paire de juges rouges du Carrousel de 69. N’oubliez pas sa GTO originale de 69, celle qui a tout déclenché. Elles occupent toutes un espace dans son paradis du poncho avec un Grand Prix 1967 et un Lemans Sport 70, tous deux décapotables. Oui, la vie est belle chez Bob.

Lucy No. 1 Lucy No. 2 Juge GTO 71 Juge GTO 71 Bleu Lucerne/Top noir/Intérieur bleuBleu Lucerne/Intérieur noir60,000 miles79,000 milesConstruit à Pontiac, MichiganConstruit à Fremont, CalifornieVendu neuf à Dorrow Motor Sales, Defiance, OhioSold new at Kennedy Pontiac, Riverside, CalifornieCircuit de proximité à quatre vitessesTurbo 400Safe-T-T-Track—AM/FM stéréoAM/FMDLibération du couvercle8-Track stéréoConsole avantConsole avantDirection assistéeDirection assistéeFreins à disque assistésFreins à disque assistésVerre à rayons souples Verre à rayonsMoulures d’ouverture des rouesMoulures d’ouverture des rouesPackage de conduite et de manutentionPackage de conduite et de manutentionRoues Rallye II de 14 poucesRoues Rallye II de 14 poucesRétroviseur extérieurLampe à dôme de carteLampe à bagagesLampe de dessous de caisseJauge et tachymètreRétroviseur sport à distanceVolant sportAfficher tout Voir les 7 photos

Devis gratuit d’un concessionnaire local

bulletin d’information électronique

Nouvelles, critiques et plus encore !

S’inscrire https:www.hotrod.comuploadssites201451971-pontiac-gto-judges1.jpg

Lascia un commento